LES débuts du projet BAC-CH

Les débuts du projet BAC-CH sont directement liés à une anecdote personnelle : au milieu des années 1990, aux abords de la quarantaine, j'ai suivi quelques cours de langue et, dans ce contexte, je me suis retrouvé dans une situation où j'avais à préparer en même temps deux examens de langue : le first certificate d'anglais et le diploma basico d'espagnol.

J'ai alors entrepris de chercher des méthodes de langue pour me préparer au mieux à ces examens pendant les mois qui allaient précéder l'épreuve, ce qui m'aura conduit à découvrir et pratiquer assidûment des ouvrages qui comportaient trois principales caractéristiques :

  • ces ouvrages visaient clairement un objectif à atteindre, correspondant à un niveau bien défini : il existait des ouvrages pour préparer le first certificate, pour préparer le certificate of advanced studies, pour préparer le proficiency, etc,
  • ces ouvrages étaient tous constitués de fiches thématiques classées par ordre de difficulté, chaque fiche isolant tel ou tel point de détail (de grammaire, de vocabulaire, d'usage de la langue, etc),
  • ces ouvrages proposaient, dans chacune des fiches thématiques, de nombreux exercices, répétitifs, avec les solutions détaillées de toutes les questions posées.

C'est à ce moment, alors que j'avais pourtant déjà une bonne douzaine d'années d'expérience dans l'enseignement au niveau gymnasial (et que j'étais donc parfaitement conscient des nombreuses difficultés auxquelles mes élèves devaient faire face dans mes cours avec la matière que je leur enseignais), que j'ai réalisé à quel point ces cours de langues pouvaient devenir une source d'inspiration pour ma propre pratique d'enseignant en mathématiques.

Je me suis surpris - j'avais pourtant presque 40 ans à cette époque - à découvrir le plaisir juvénile de maîtriser un petit sujet technique en anglais ou en espagnol, sans me noyer dans les difficultés d'une  matière trop vaste et inaccessible pour moi (dans ma jeunesse j'étais « nul en langues » autant que j'étais « fort en math » !), et surtout, j'ai découvert que je me sentais rassuré et en confiance lorsque je pouvais vérifier immédiatement que les réponses aux exercices que je faisais étaient correctes et que je comprenais donc bien ce qu'il fallait faire pour améliorer mon niveau initialement très faible en langue. Je me vois encore utiliser un stylo rouge pour mettre des « vus » à côté de chaque réponse juste et corriger ce qui était faux. Je me souviens même avoir établi des pourcentages de réponses justes pour les exercices d'une fiche et éprouvé une certaine fierté lorsque je dépassais la barre des 90%.

C'est de là que sont parties mes premières réflexions sur les avantages qu'il pourrait y avoir, pour des élèves, à pouvoir travailler avec des ouvrages de mathématiques qui reprendraient les trois principales caractéristiques décrites ci-dessus :

  • l'objectif à atteindre serait de proposer une préparation à l'examen de maturité de mathématiques, au moins de niveau standard (le niveau renforcé, « scientifique » pourrait venir dans un second temps), et donc de couvrir le programme de la scolarité postobligatoire en Suisse romande,
  • il s'agirait de proposer des brochures de mathématiques constituées, de fiches classées par ordre de difficulté, chaque fiche isolant tel ou tel point de détail de mathématiques, de manière analogue aux brochures de langues qui m'avaient aidé à préparer mes examens d'anglais et d'espagnol,
  • ces brochures devraient comporter de nombreux exercices, répétitifs, avec les solutions détaillées de toutes les questions posées.

Après quelques années d'essais et de tâtonnements, j'ai entrepris de définir le plan de rédaction d'une collection de brochures répondant à ces trois critères et me suis mis au travail. Une première brochure (numérotée aujourd'hui BAC-CH 6) est sortie au printemps 2006, suivie, en 2007 par la brochure BAC-CH 1, puis, en 2008 par la brochure BAC-CH 2. D'autres brochures ont été produites au cours des année suivantes : la brochure BAC-CH O en 2010, suivie, en 2012, 2013 et 2015 par les trois brochures BAC-CH 3, BAC-CH 4 et BAC-CH 5.

 

perspectives 2018 - 2019

Pour le moment, sept brochures BAC-CH ont déjà été publiées. Elles sont présentées dans la page LES BROCHURES de ce site. Il s'agit des brochures BAC-CH 0, 1, 2, 3, 4, 5 et 6.

Le projet global de rédaction prévoit un total de douze brochures. Il en reste donc encore cinq à rédiger et à publier : deux destinées au niveau renforcé (niveau « scientifique ») et trois destinées aux élèves de gymnase ayant choisi l'option spécifique « application des mathématiques ». Ces trois dernières brochures proposeront des ouvertures, à partir des mathématiques, en direction des SCIENCES & TECHNOLOGIE, de l'ÉCONOMIE & COMMERCE, et des ARTS & CULTURE.

Une huitième brochure BAC-CH devrait être publiée début 2019. Elle est actuellement en cours de rédaction. Les quatre autres brochures manquantes sont en phase de pré-rédaction. Leur date de parution n'est pas encore définie.

 

Jean-Claude Bossel
Janvier 2018